Le Deuil


Que l'on soit Enfant, Parent ou les deux,

si le deuil d'un "Être cher" est ressenti et vécu comme souffrant et insurmontable

alors il peut devenir un traumatisme personnel s'il n'est pas fait.

 

"C'est une des expériences les plus douloureuses et de plus difficiles de la vie"

Docteur Michel Hanus

 

Le traumatisme du deuil se vit dans l'histoire de chacun et chacun à sa façon.

Un "Être cher" est un être important pour Soi-même.

Notre/Nos "Être(s) Cher(s) ne sont pas les êtres importants pour quelqu'un d'autre. 

Nous sommes tous différents face à la perte.

  • Une personne peut être un "Être cher" ou pas. Les degrés d'attachements sont individuels.
  • Mon animal de compagnie est mon "Être cher" si c'est l'être le plus proche ou ressenti comme tel.
  • Si Mon travail c'est ma vie, alors il se peut que la perte de ce travail soit ressenti comme la perte la plus importante.
  • Si Mon album de timbres est mon seul compagnon de vie ...
  • ...

Le Deuil est ressenti lors de toutes les formes de perte :

rupture amoureuse, amicale, divorce, déménagement, déracinement, éloignement, licenciement, privation de liberté,retraite, ...

 

Freud écrivait dans Deuil et Mélancolie : "Le deuil est la réaction habituelle à la perte d'une personne aimée ou d'une abstraction mise à sa place, la patrie, un idéal, la liberté, etc. 

 

En imaginant qu'un "Être cher" soit le même pour deux personnes de la même fratrie, du même système familial ou pas alors il se peut que le lien entre cet "Être Cher" et les deux autres personnes ne soit pas le même. 

 

Un même parent peut être aimant et très proche de chacun de ses enfant et de ses petits enfants et pourtant  il tisse des liens particuliers, spécifiques et néanmoins variés avec chacun d'eux.

Des liens similaires, semble-t-il.

Chacun, avec ses singularités, perçoit le monde à sa façon.

Un des présupposés de base de l'Hypnose Ericksonienne : "La Carte n'est pas le territoire". Chacun perçoit le monde à sa façon avec ses propres filtres.

 

La particularité du deuil est qu'il est très personnel et est propre à chacun.

Nous sommes tous différents face au deuil et nous appréhendons la perte d'un être cher avec notre perception propre.

 

D'où parfois la difficulté, pour les proches ou une personne extérieure à accompagner efficacement. 

Le personne qui veut aider et bien faire, est elle aussi, impactée directement par cette perte, mais différemment. 

Elle essaie de mettre SA "rustine" sur LA "roue" de leur proche qui semble plus malheureux quelle !

- Sa peine est toute aussi importante (Qui demande à quelqu'un de se nier, de dénier sa propre souffrance ?)

- Son malheur est tout aussi important (Qui dit que ce malheur est plus important ?)

- Le trauma ressenti est complètement différent. 

- Alors la solution est personnelle et différente. 

 

Le Deuil touche toutes les parties de notre Être : le Cœur, Le Corps et L'Esprit, ...

 


L'accompagnement et la prise en charge est primordiale

La demande est personnelle

Chacun à son rythme

 

En Psychothérapie l'accompagnement est extérieur

 

La PNL / DNR et l'Hypnose sont adaptés à

cet accompagnement spécifique et nécessaire

dans ce Processus/Travail de Deuil

 

L'Être qui vit le deuil est pris en compte et non pas les conséquence qu'il engendre.

Car le Deuil est intime. 

 


La mort

La mort est parfois tue (du verbe Taire). 

Le silence et/ou l'absence de communication sont alors un mal sournois qui resurgit, plus tard, dans la vie avec grand fracas, escorté du mensonge, de l'incompréhension, la peur, la colère, la rage, la rancœur, ... 

 

Alors les dégâts sont présents, mais ils ne sont pas une fatalité. 

Comment réorganiser sa vie trouver un espace de résilience, c'est le travail d'accompagnement qui est effectué avec les thérapies brèves.

 

En taisant parfois on empêche de mettre en terre. 

 

"Le mensonge et le silence arrangent bien des drames de famille." Tristan Bernard

 

Le fameux secret de famille 

Dans le sujet : Les morts cachés dans l'arbre généalogique. (il existe de nombreux autres secrets de famille tout aussi délétères).

Parfois cela n'est pas la mort qui est tue, mais les circonstances : pourquoi, comment, qui, où, quand ?

Ou les interdits : "Tu ne peux pas le voir" "Tu es trop jeune" "Tu ne peux pas comprendre" "Tu ne dois pas venir aux funérailles" "Tu ..." etc.

 

Le secret de mort tue (verbe taire) et/ou caché peut à lui seul expliquer les difficultés conscientes ou inconscientes :

  • Problème de place dans sa fratrie et/ou dans la vie sociale
  • Échec scolaire
  • Peur de mourir
  • Qui suis-je vraiment
  • Culpabilité et besoin de réparation d'un drame familial inconnu
  • Répercussions généalogique sur plusieurs générations : sur l'émotionnel, psychique, physique, sur SOI.
  • Ne pas vouloir voir, entendre, ressentir
  • Ne pas s'autoriser à ...
  • Ne pas accepter
  • Comportement d'autocensure
  • Difficultés à intégrer les expériences nouvelles, angoisse face à la nouveauté sans savoir pour quoi
  • Un héritage lourd à porter 
  • Ne pas vouloir ressembler à  ... 
  • Ma légitimité
  • etc.

Le mensonge déforme la vérité, c'est un truisme. C'est aussi une vérité vécue comme vraie tout en sachant qu'il y a une information manquante

Le processus du deuil


Raimbow_Cyclomigrateurs.fr_copyright

L'accompagnement thérapeutique que je vous propose permet la libération lorsque le deuil n'est pas fait ... qu'il date de peu ou remonte à plusieurs années. Cela vous permet de faire le pont entre "Le Passé" et "Le Présent" afin de s'autoriser à vivre pour soi-même et construire son futur.  

D'où la métaphore de cette magnifique photo (prise par mes amis Cyclomigrateur.fr) du double voire triple      Arc-en-ciel, entre le ici et le là-haut, dans une circulation à double sens.

 

"Et l'arc-en-ciel, n'est-il pas l'union de l'eau de là, l'eau de là-haut et le soleil universel !" 

Signé Nathalie Roy 

 

Faire son Deuil permet de :

  • Surmonter : la crainte d'oublier l'autre,
  • Surmonter : d'être toujours dans la culpabilité d'avoir survécu des années après,
  • Surmonter : le chagrin, la douleur et la peine.

S'autoriser enfin à vivre,

non pas sans l'autre ou pour l'autre,

mais pour SOI avec le souvenir positif de l'AUTRE.

logo_ctb35_cabinet de Thérapies Brèves

En Hypnose

Le travail est effectué à la demande et en collaboration avec le consultant

et est en lien avec son objectif. 

 

L'Hypnose est un outil d'alliance afin d'accompagner le consultant vers la résilience.

 

La résilience : c'est la capacité, au cours de sa ou ses séances, que le consultant va avoir à absorber une perturbation, à se réorganiser et surtout à mettre en place tout autre chose de positif pour s'autoriser à vivre différemment avec toutes ses ressources et tous les apprentissages liés à l'expérience du deuil.

 

 

logo_ctb35_cabinet de Thérapies Brèves 35

Mise à jour 03 novembre 2017